La défense des consommateurs asphyxiée financièrement par l’État

La CLCV a découvert fortuitement, à la lecture du projet de budget 2018, la coupe drastique du financement du monde consumériste.

La ligne budgétaire qui concerne, entre autres, le mouvement consommateur, passe effectivement de 9 millions à 5,4 millions d’euros, soit 40 % de réduction s’ajoutant à une baisse, décidée en juillet 2017, de 8 % et une baisse globale, au cours des cinq dernières années, de 25 %… Lire la suite sur www.clcv.org