Une réforme en vue mais des copropriétaires non consultés – Communiqué de presse CLCV

Trop rigide ou totalement inadapté dans certains cas, nul doute que le régime de la copropriété doit être réformé. Toutefois, un tel exercice ne peut se faire qu’à l’issue d’un travail réunissant a minima les associations de consommateurs.

Lire le Communiqué de presse
Lire le livre blanc COPROPRIÉTÉ : Les réformes à entreprendre

Tour à vélo de l’énergie citoyenne ! (2017)

« En Ile-de-France [et dans le Val de Marne] rejoignez le Tour à vélo de l’énergie citoyenne, du 16 septembre au 1er octobre 2017 ! …

… Porté par des collectifs engagés pour la transition écologique et sociale, le Tour à vélo passera dans une quinzaine de communes franciliennes pour réunir les acteurs locaux qui agissent concrètement en faveur du climat. »

Lire la suite sur http://alternatiba.eu/paris/2017-actions/tour-a-velo/ – En cliquant sur la carte vous découvrirez les détails du parcours.

Une stratégie financière qui pénalise le logement social

Alors que le gouvernement vient d’annoncer sa « stratégie logement », la CLCV constate que les mesures annoncées relèvent, au mieux de la naïveté, au pire de l’amateurisme.

Après avoir attaqué pendant plusieurs semaines les aides personnelles au logement, les pouvoirs publics semblent acter que les loyers sont trop chers. C’est une réalité… malheureusement, les mesures proposées ne concernent que le parc social, alors que les loyers y sont règlementés et parmi les plus faibles. Lire plus sur www.clcv.org

Appel du Président à la responsabilité collective

La CLCV considère que l’appel aux propriétaires privés et sociaux de baisser de 5 euros les loyers ne constitue pas en soi une politique du logement.

Face aux taux d’effort toujours plus importants des locataires et leurs difficultés à se loger correctement, la CLCV demande au Président de la République :

  • D’une part, de geler les loyers pour l’année 2018, que ce soit dans le parc social ou privé. Cela n’équivaut qu’à renoncer à une hausse de 0,75 %, niveau de l’indice de référence des loyers connu à ce jour ;
  • D’autre part, d’appliquer l’encadrement des loyers dans les 28 agglomérations concernées, seule solution efficace pour préserver le pouvoir d’achat des ménages.

Ceci dans l’attente des effets du choc d’offre annoncé par le Président de la République, qui pourrait se traduire par des effets bénéfiques à horizon de 5 à 10 ans…

Source : www.clcv.org

Enquête usagers déchetteries : des points de satisfaction et des interrogations

La CLCV rend public ce jour la première enquête nationale de satisfaction des usagers des déchetteries, réalisée en au mois de mai et juin auprès de 849 particuliers très majoritairement utilisateurs réguliers de ce service.

Il apparait une satisfaction élevée, des interrogations sur la qualité environnementale de la reprise, et un attachement quasi unanime envers un accès gratuit au service financé par la fiscalité locale. Lire la suite sur www.clcv.org et voir le document « Enquête déchetteries – 28 août 2017 »

Victimes de cyber-malveillance : du nouveau !

Un site Internet a été mis en ligne pour informer les victimes de cyber-malveillance et les orienter vers des prestataires en informatique à côté de chez eux.

Victime de cybermalveillance ?
Ou bien avez-vous besoin de prendre des conseils, en cette veille de rentrée de septembre 2017 ?

Un nouveau site Internet vient d’être mis en ligne par le gouvernement pour informer et assister les victimes de cyber-malveillance. La CLCV s’implique depuis longtemps sur ces questions. C’est donc tout naturellement qu’elle a participé à ce projet.

Rendez-vous donc sur www.cybermalveillance.gouv.fr dont la prévention est l’un des points forts. Vous y trouverez des vidéos détaillant les risques de malveillance sur Internet et de précieux conseils. Lire plus sur  www.clcv.org

Litiges en matière de travaux et de construction : le consommateur toujours aussi peu protégé

 Reprenant nos précédentes études de 2014 et 2015, nous nous sommes à nouveau penchés sur les litiges rencontrés par les consommateurs en matière de travaux, qu’ils s’agissent de la construction d’une maison ou d’opérations plus modestes telles la réfection d’une salle de bains ou l’installation de panneaux photovoltaïques. Ce sont 320 dossiers qui ont été examinés, émanant aussi bien de notre réseau que de témoignages spontanés sur nos sites. Et la situation ne s’améliore pas, loin de là.