Confinement et logement : exigeons des mesures concrètes sur les loyers

CLCV – Communiqué de presse,
Confinement et logement : Exigeons des mesures concrètes sur les loyers

Suite aux mesures prises par le gouvernement afin de lutter contre la crise du COVID-19, le confinement est devenu une réalité pour l’ensemble de la population.

Au-delà de l’impact sanitaire, économique et psychologique de cette crise, les conséquences sociales sont majeures. De nombreux citoyens sont confrontés au chômage partiel, au licenciement et aux risques de faillites d’entreprises. Face à cette situation, la crise du logement va irrémédiablement s’aggraver.

Suite à la perte de leurs revenus, de nombreux locataires vont se retrouver sans toit, se mettant en danger ainsi que le reste de la population. D’autres devront s’endetter, les fragilisant davantage une fois la crise passée.

Afin de limiter les faillites, le président de la République, lors de son allocution du 16 mars, a annoncé le report des loyers et charges pour les baux commerciaux des TPE et PME. La trêve hivernale pour les baux d’habitation a également été reportée au 31 mai, permettant à de nombreuses familles de rester chez elles.

Si nous saluons ces mesures, nous les estimons insuffisantes face à la gravité de la crise sanitaire que nous traversons. Elles ignorent notamment les risques de surendettement des locataires.

Au-delà des consignes de bienveillance des fédérations de bailleurs sociaux et privés, nous demandons au gouvernement :

  • De prendre des mesures concrètes pour étendre la trêve hivernale pour motif de dette locative à l’ensemble de l’année 2020
  • Le report et l’échelonnement des loyers pour les locataires
  • Un moratoire auprès des banques pour les propriétaires et les copropriétaires

Tout en ayant parfaitement conscience de la nécessité d’agir avec célérité, la CLCV demande à être informée et associée aux mesures qui seront prises dans le domaine du logement afin de tenir compte des conséquences de la crise sanitaire.

 

Article publié sur le site de la CLCV nationale, le 19/03/2020 | Dernière mise à jour : 23/03/2020 – https://www.clcv.org/communiques-de-presse/confinement-et-logement-exigeons-des-mesures-concretes-sur-les-loyers

Coronavirus : posez-nous vos questions

La CLCV a décidé de répondre, sur le site Internet confédéral, à un certain nombre de vos questions générées par l’épidémie de coronavirus dans les domaines de la consommation, du logement, de l’alimentation et de la copropriété.

Rendez-vous sur : https://www.clcv.org/nos-actions/coronavirus-covid-19-posez-nous-vos-questions

Les réponses seront publiées sur le site de la CLCV nationale : www.clcv.org

Nomination au CTS (Conseil Territorial de Santé)

Vincent Perrot, Administrateur à la CLCV Paris, a été récemment nommé au Conseil territorial de santé de Paris pour être un des représentants des usagers du système de santé.

Le conseil territorial de santé (CTS) a été créé par la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016. Il remplace la conférence de territoire (décret n° 2016-278 du 8 mars 2016). Créé par le directeur général de l’ARS sur chaque territoire de démocratie sanitaire, le CTS veille à conserver la spécificité des dispositifs et des démarches locales de santé fondées sur la participation des habitants, notamment ceux en situation de pauvreté ou de précarité.

Il contribue à l’élaboration, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation du PRS, en particulier pour organiser les parcours de santé. Le CTS participe à la réalisation du diagnostic territorial partagé qui identifie les besoins sanitaires, sociaux et médicosociaux de la population et les caractéristiques géographiques et saisonnières du territoire. Il s’appuie sur des données d’observation, les projets des équipes de soins primaires et des communautés professionnelles territoriales de santé.
lire la suite…

Dysfonctionnements dans votre parcours de santé : comment déposer une réclamation ?